La Martinique et la Guadeloupe bientôt reliées à Belém au Brésil via Cayenne

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La liaison aérienne Cayenne -Belém va reprendre avec Air France à partir du 5 mai. Un vol direct hebdomadaire sera assuré par la compagnie, selon un itinéraire Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Cayenne, Belém.

C’est une bonne nouvelle pour la desserte aérienne. À partir du 5 mai prochain, il sera à nouveau possible de rejoindre Belém, au Brésil, avec Air France depuis Pointe-à-Pitre ou Fort-de-France. Le vol s’effectuera sur un même avion reliant la Guadeloupe, la Martinique, La Guyane et le Brésil. 

La liaison sera assurée tous les vendredis à 15 h 40 au départ de Cayenne. Depuis Belèm, le retour s’effectuera le samedi à 9 h 35.

C’est la directrice générale d’Air France, Anne Rigail, en déplacement en Guyane ce 20 janvier qui a officialisé l’annonce ce jour. L’A320 suivra un itinéraire Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Cayenne, Belèm pour permettre également aux Antillais de rejoindre le Brésil sans changer d’appareil. 168  sièges seront disponibles. Les réservations pourront être réalisées à partir du 23 janvier.

Changements pour Miami

À compter du 30 mars, la compagnie adaptera également les horaires de sa liaison Pointe-à-Pitre – Miami afin de permettre des correspondances plus fluides aux Martiniquais et Guyanais vers la Floride.

Deux vols seront assurés chaque semaine, également en Airbus A320 de 168 sièges. Les départs de Fort-de-France s’effectueront à 14h30 les jeudis et samedis, pour une arrivée à 19h55 à Miami. Le retour de Miami s’effectuera à 9h55 les vendredi et dimanche pour une arrivée à 15h05 à Fort-de-France.

Cayenne – Roissy CDG : c’est fini

Pour rejoindre Belèm depuis Cayenne, il faudra compter au moins 399 euros aller-retour… pour 1 h 35 de vol. Un prix élevé lié notamment au “cout élevé du carburant sur la liaison régionale“, assure la directrice générale d’Air France. 

Anne Rigail, directrice générale d’Air France.

Sur la question de la rentabilité, et ainsi de la durabilité de cette nouvelle ligne, Air France indique simplement : “Si on l’ouvre c’est qu’on pense que cela va marcher.

Autre annonce importante, la liaison entre Félix Eboué en Guyane et Roissy Charles de Gaulle ne sera pas maintenue. Air France revient au programme initial de 2019 et assurera simplement les vols quotidiens entre Orly et Cayenne. 

Un vide aérien depuis mars 2020 en Guyane

Depuis Azul en mars 2020, aucune compagnie aérienne n’assurait la liaison régulière entre la Guyane et le Brésil. Une ironie du sort qui enfonçait un peu plus le territoire dans un terrible enclavement régional.

Et ce ne sont pas les trois allers-retours proposés entre les deux destinations entre juillet et aout qui ont permis de réellement combler le vide aérien depuis la Guyane. 

En mai dernier, Air France répondait à une demande d’affrètement de Havas Voyages et proposait trois allers-retours entre l’aéroport de Cayenne et celui de Belém entre juillet et août.
• GT

NewsAmericasNow.com