« Aujourd’hui nous n’avons plus d’urologues formés ou quasiment pas »

The content originally appeared on: News Americas Now

Black Immigrant Daily News

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Pierre-Gilles Vestris, futur praticien hospitalier au CHUM

Propos recueillis par Benoît de La Salle

Docteur Pierre-Gilles Vestris : « Ce qui est méconnu, ce sont souvent les traumatismes de l’urètre liés à des accidents de la voie publique ». • PHOTO BENOÎT DE LA SALLE

Le docteur Pierre-Gilles Vestris est actuellement assistant au CHU de Guadeloupe. Une fois son diplôme obtenu, il a prévu de revenir travailler en Martinique. Il fait partie de ceux qui ont bénéficié de l’expérience du docteur Nicola Morel-Journel.

Que vous apporte la venue de cet expert en
Martinique ?

C’est une pratique peu maîtrisée par les
urologues en général, pas qu’aux Antilles malheureusement, et qui
dans notre formation n’est pas très présente. J’ai fait une partie
de ma formation à Paris et même là, les autres
« seniorisés » sont peu formés à cette technique. Donc
cela nous apporterait un réel plus parce que nous avons une
catégorie de patients à qui on ne peut pas proposer ce genre de
traitement. Il s’agit d’une vraie expertise et d’un vrai plus pour
nos patients.

Quand vous parlez de techniques et de
pratiques, vous parlez plus précisément de…

NewsAmericasNow.com